L'enfance du pli, sculpture-paysage de Gilles Brusset

Un double concours a été lancé à l’automne 2013 par le Fond d'art contemporain de la ville de Meyrin, pour deux interventions artistiques à l’intérieur et à l’extérieur de l’école. Dans le foyer de l’aula, Réflexions d’Ursula Mumenthaler fut retenue. Ce futL’enfance du pli, projet de Gilles Brusset qui fut choisi pour réaliser l’oeuvre aux abords extérieurs,sur une étendue de 2600 m2 située entre le bâtiment du parascolaire et le hall d’entrée de l’aula des Boudines.

L’enfance du pli, dont le nom fait parfaitement écho au site et à la topographie environnante, est un projet de « sculpture-paysage » que Gilles Brusset a dessiné en s’inspirant du relief du Jura, certes tout proche mais qu’on ne voit pas du site. Cette oeuvre, qui s’inscrit dans le mouvement du land art, se présente comme un jardin dans une sculpture aussi bien qu’une sculpture dans un jardin. Ses courbes et volumes contrastent avec l’orthogonalité de Meyrin-Parc et la planéité des façades de l’école. Affranchie des lignes droites qui régentent Meyrin-Parc, le système formel de la sculpture-paysage développe librement ses ondulations dans le sol des espaces extérieurs de l’École des Boudines.

Réalisée avec les matériaux typiques de la cité satellite et de l’espace public préexistant que sont l’enrobé bitumineux, le gazon et l’aluminium, la sculpture-paysage, crée un jeu de plis et de replis, une série de lieux de mise en relation du minéral avec le végétal.
Cet espace artistique, certes ludique pour les enfants, est aussi destiné aux Meyrinois. Invités à circuler, à s’asseoir, autrement dit, à « vivre » et faire vivre cet objet vivant, ils peuvent aussi en le contemplant depuis les toits terrasses de l’école, de la rue des Boudines ou des immeubles environnants, découvrir un tableau évocateur des reliefs plissés du Jura.

Le Fonds d’art contemporain de la ville de Meyrin (FACM) a crée une collection d’ouvrages consacrés aux nouvelles acquisitions d’oeuvres afin de présenter le processus de travail de l’artiste ainsi que l’oeuvre in situ.
La publication de L’enfance du pli regroupera des textes de Nathalie Leuenberger, Maire de Meyrin, de l’artiste Gilles Brusset et de Gilles Tiberghien, philosophe et professeur d’esthétique et laissera une large part aux photographies, selon le parti pris de cette collection.
 

  • 12•05•17 ▶ 18:30

Ecole des Boudines

10, rue des Boudines

Tram 14 arrêt forumeyrin


L'oeuvre sera inaugurée en même temps que l'école des Boudines rénovée et la création de l'espace parascolaire. 

 


Fonds d'art contemporain de la Ville de Meyrin (FACM)

Renseignements : facm(at)meyrin.ch