Du Jardin alpin au parc national

En lien avec l'exposition voyage vers

Entre biodiversité et protection de l'environnement

Le jardin alpin, né au XIXe siècle en Angleterre, reproduit les conditions climatiques et géologiques favorables au développement de la flore sauvage montagneuse. Initialement conçu pour l’agrément, il devient un véritable outil pédagogique sous l’impulsion du botaniste vaudois Henry Correvon. Celui-ci en fait le pivot de son dispositif de sensibilisation à la sauvegarde de l’environnement, au sein d’une association pionnière pour la protection des plantes qu’il fonde avec Henri Goudet en 1884. Le jardin alpin est à l’origine du premier parc national suisse.

Conférence d’Anne Vonèche, historienne de l’art

  • 17•11•16 ▶ 20:00

Cairn, villa du Jardin botanique alpin

7 ch. du Jardin alpin, 1217 Meyrin

Tram 14 & bus 57
arrêt: Jardin-alpin-Vivarium
Tram 18, arrêt: Bois-du-Lan


Entrée libre
Sans réservation
Places limitées
 



Newsletter