L'Alternative ambiante avec Gilles Clément

Conférence dans le cadre de l'exposition Toujours la vie invente

L'Alternative ambiante
Conférence organisée dans le cadre de l'exposition Toujours la vie invente

À partir du constat sur l’état contemporain de notre jardin planétaire, Gilles Clément évoquera cette nouvelle vision du monde offerte par l’écologie, de ses effets sur la construction, voire l’invention de nouveaux mondes.
En tissant la toile de cette utopie, le paysagiste questionnera des notions telles que développement durable, écologie, biodiversité culturelle ainsi que celles de résistance, de conscience planétaire, d’alternative ambiante.
Il propose une vision plus globale de la notion d’écologie et la confronte au mode de fonctionnement planétaire basé sur le productivisme et l’exploitation sans fin des ressources naturelles.
L’alternative ambiante regarde du côté de la décroissance sans y adhérer tout à fait, se détourne du Green business jugé excessif et se place dans l’expectative en interrogeant les incidences possibles de l’Effet papillon.

Biographie
Paysagiste et botaniste, Gilles Clément (né en 1943) appréhende la planète comme un jardin. Il a élaboré plusieurs concepts autour du paysage, parmi lesquels l’idée de jardin en mouvement qui découle de l’observation qu’un paysage naturel n’est jamais figé et que les espèces animales et végétales y circulent en permanence.
Inauguré en 1999, le parc André-Citroën, à Paris, est la première application dans l’espace public de cette approche. La même année, l’exposition à la Grande Halle de la Villette, Le jardin planétaire, présentait son projet d’écologie humaniste. Troisième axe de recherche, le concept de Tiers-Paysage, élaboré lors d’une analyse paysagère en Limousin, s’intéresse aux espaces délaissés ou non exploités considérés comme des territoires d’accueil pour la diversité biologique.
Gilles Clément a publié de nombreux ouvrages et articles, dont Éloge des vagabondes (2002), Où en est l’herbe ?, réflexions sur le jardin planétaire (2006) et L’Alternative ambiante (2014). Il a également réalisé le jardin du musée du quai Branly et collabore régulièrement à des expositions parmi lesquelles Airs de Paris au Centre Pompidou, en 2007, et Le Tiers-Paysage de l’île Lanzarote, au centre Manrique en 2008.
Gilles Clément a reçu le Grand Prix national du paysage en 1998. Il a enseigné à l’École nationale supérieure du paysage de Versailles.

 

  • 18•11•15 ▶ 20:00

Forum Meyrin

Place des Cinq-Continents 1, 1217 Meyrin, Suisse

Tram 14, Bus 57
Arrêt Forumeyrin


Salle de spectacle du Forum Meyrin
Entrée libre
Sans réservation


L'exposition sera ouverte jusqu'à la fin de la conférence
 


Newsletter