Zig-Zag & Paravent de Delphine Renault / Immersions lacustres de matali crasset

Vernissage des oeuvres dans le cadre de l'inauguration du Lac des Vernes

Le Fonds d’art contemporain de Meyrin s’est vu confier la réalisation des équipements publics devant prendre place autour du lac. Un concours lancé en 2015 auquel a participé une dizaine d’artistes, a permis de choisir finalement deux artistes pour la réalisation de ces trois objets : matali crasset pour la zone didactique et Delphine Renault pour le ponton et la cabane d’observation.

Créés spécialement pour ce site, ces réalisations, par leur présence forte, offrent une lecture artistique du lac et confèrent ainsi une dimension esthétique supplémentaire au paysage naturel.

La designer française matali crasset a conçu la zone didactique Immersions lacustres comme une plateforme vivante ayant comme objectif de sensibiliser les élèves à la nature et promouvoir les sciences de l’environnement de manière générale en servant de lieu propice à la réalisation d’ateliers pratiques et ludiques. Abri intime à l’intérieur et espace de rassemblement à l’extérieur, le cabanon s’ouvre sur des bassins contenant diverses espèces naturelles des différentes zones du lac.

La jeune artiste genevoise Delphine Renault a remporté deux objets du concours. Son ponton en forme de zigzag, qui semble flotter sur l’eau, invite les usagers à prendre le temps d’une halte poétique et rêveuse tout en offrant un point de vue avancé sur les eaux du lac. Tout en lignes épurées également, la plateforme dédiée à l’observation des oiseaux que Delphine Renault a conçue se niche quant à elle dans une zone de végétation dense, à l’abri des cheminements et des éventuels dérangements. Utilisant la forme des paravents, la structure offre aux amateurs d’ornithologie un refuge discret, percé d’ouvertures tout en horizontalité à travers lesquelles observer les oiseaux qui ne manqueront pas de coloniser le lac.

Quant à la signalétique permettant l’orientation sur le site, la compréhension des différents éléments techniques et l’observation des aspects naturels, le mandat de communication visuelle a été confié à l’atelier BLVDR, ayant également réalisé la signalétique du jardin botanique alpin.

A signaler que la construction des objets en bois a été réalisée par l’atelier de menuiserie des Etablissements publics pour l’intégration (EPI).

Le Lac des Vernes, attendu depuis des années par les Meyrinois, leur sera enfin ouvert le 10 juin dès 11h00 ! 

  • 10•06•17 ▶ 31•12•17

Lac des Vernes

avenue Louis-Rendu / rue des Vernes, 1217 Meyrin

Entrée libre